Calendrier

« Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

ABF Aquitaine

Echanger des informations sur les bibliothèques et faciliter les contacts entre les bibliothécaires aquitains, membres ou pas de l Association des Bibliothécaires de France

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Un discothécaire - Mairie du Taillan

Par ABF Aquitaine :: 27/07/2012 à 21:37 :: Général

Direction de rattachement : PÔLE CULTURE VIE ASSOCIATIVE ET SPORT

Poste à temps complet

Implantée au sein d'un pôle culturel de 2300 m2 comprenant une école de musique, un auditorium et un espace restauration, la médiathèque ouvrira ses portes en février 2014.

Sous l'autorité de la Directrice de la Médiathèque, vous avez la responsabilité du secteur musique.

 

MISSIONS :

□ Vous participez à la définition et à la mise en œuvre de la politique documentaire du secteur musique, dont le fonds est à constituer intégralement. Vous êtes force de proposition en matière de dématérialisation.

□ Vous assurez le traitement intellectuel et matériel des collections du secteur musique : acquisitions, catalogage, équipement, rangement et mise en valeur des collections.

□ Vous assurez la promotion de ces collections à travers des actions d'animation en direction de tous les publics.

□ Vous participez quotidiennement à l'accueil des publics de la médiathèque (prêts, retours, inscriptions, conseil et orientation) et au rangement des collections dans tous les secteurs.

□ Vous assurerez, à l'ouverture du pôle culturel, avec l'animateur multimédia, la gestion de l'espace cyber base.

 

COMPETENCES REQUISES :

□ Bonne culture générale.

□ Excellentes connaissances en musique.

□ Maîtrise approfondie des outils multimédia et des nouvelles technologies de diffusion de la musique.

□ Maîtrise des techniques de gestion bibliothéconomique.

□ Capacités à travailler en équipe et en transversalité.

□ Esprit d'initiative, dynamisme et sens de l'organisation.

□ Sens du service public.

□ Devoir de réserve, discrétion.

□ Diplômes souhaités : DUT métiers du livre/DEUST/formation musicale supérieure.

□ Expérience appréciée sur un poste similaire.

 

CADRE STATUTAIRE :

Titulaire de la fonction publique territoriale - Filière Culturelle

Catégorie B ou C

Cadres d'emplois : Assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques

Adjoints territoriaux du patrimoine

 

LE TAILLAN MEDOC,Commune de la GIRONDE, 9 300 habitants - 1516 hectares.

Située dans la Communauté Urbaine de Bordeaux, à 13 km au Nord Ouest de Bordeaux "entre vignes et villes"

aux portes du Médoc / sur la route de Soulac

http://www.taillan-medoc.fr

Pour tous renseignements s'adresser au 05.56.35.60.96

auprès de la Directrice de la Médiathèque

Mme Claire ALLARD

Email :

bibliotheque@taillan-medoc.fr

Candidatures à adresser avant le 15 SEPTEMBRE 2012

à

Monsieur le Maire

Mairie du Taillan Médoc

Place Michel Réglade

33320 LE TAILLAN MEDOC

Poste à pourvoir :

NOVEMBRE 2012

Bibliothécaire à Bordeaux

Par ABF Aquitaine :: 24/01/2012 à 16:52 :: Général

poste de responsable bibliothèque quartier armagnac

Date limite de candidature : 10/02/2012

 

Voir l'annonce ici

 

 

 

______________________________________________________________________________________________

Assemblée Générale 2011

Par ABF Aquitaine :: 20/12/2010 à 1:30 :: Général
Le groupe Aquitaine de l’Association des Bibliothécaires de France tiendra sa prochaine Assemblée Générale le 17 janvier 2011 à Lormont (33).

Cette année l’Assemblée Générale sera l’occasion de visiter la nouvelle Médiathèque du Bois Fleuri à Lormont. Cette visite est ouverte à tous les collègues, professionnels ou bénévoles, adhérents ou pas de l’ABF.

L’après midi sera consacré aux droits à la formation pour les personnels de la fonction publique territoriale et d’Etat.

Programme de la journée :

9h : Accueil des participants
9H 30-11 H 30 : Assemblée Générale de l’ABF Aquitaine
11H30-12H30 : Présentation et visite de la Médiathèque du Bois Fleuri

12H30- 13H45 : Déjeuner libre

14H30-16H30 : Les droits à la formation :

14H30 à 15H00 La formation continue des personnels des universités : rappel de la réglementation, les différents types de formation continue, les différents congés possibles, le Droit individuel à la formation (DIF), les dispositifs de RAEP (reconnaissance des acquis de l'expérience) et de VAE (validation des acquis de l'expérience). Intervenant : un responsable du pôle formation et compétences d’une université

  15H00 à 15h45 : La formation continue des personnels territoriaux, application de la réglementation dans les collectivités territoriales. Intervenante : Françoise de Meyer, CNFPT aquitaine

15h45 à 16h30 : Les spécificités de la formation continue des personnels de bibliothèques. Intervenante : Laurence Tarin, directrice de Médiaquitaine

16h30 à 17h00 : Questions de la salle

Si vous avez des interrogations particulières concernant le sujet, n’hésitez pas à nous les faire remonter à l’adresse suivante : abf_aquitaine@yahoo.fr avant le 12 janvier 2011.

Merci de bien vouloir confirmer votre inscription avant le 12 janvier 2011 :
En ligne via ce formulaire.
Par courriel à : abf_aquitaine@yahoo.fr
Par fax au : 05 56 05 48 43
Par téléphone auprès de Anne Artemenko ou de Benoît Roucou au 05 56 16 13 80 ou auprès de Magali Escatafal au 05 40 00 37 31
Par courrier postal à l'adresse du siège social indiqué ci-dessous.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bulletin d’inscription


Nom :           Prénom :
Adhérent (e) ABF : oui      non
Etablissement :
Adresse :
Tel :                                                     courriel :


 Assistera  à l’assemblée générale  :

 Assistera à la visite de la médiathèque :

 Assistera à l’après-midi consacré à  la formation continue des personnels territoriaux et d’Etat :

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bien cordialement,

Dans les coulisses de la Bibliothèque de Mériadeck

Par ABF Aquitaine :: 07/03/2010 à 17:36 :: Général
La bibliothèque de Mériadeck vous propose une série de visites gratuites afin de mieux appréhender son fonctionnement et sa richesse :

Bibliothèque mode d’emploi
Perdu à la bibliothèque ? Vous voulez en savoir plus sur les services proposés, comprendre comment sont classés les documents, percer le jargon des bibliothécaires ? Venez à la découverte de la bibliothèque Mériadeck, les différents espaces n’auront plus de secrets pour vous.
Profitez d’une visite du bâtiment dans des conditions privilégiées !
(Durée 2h). 

Lire en aveugle à la Bibliothèque de Bordeaux : les dessous cachés de l’espace Diderot
Visite des cabines et des matériels adaptés à la basse vision...
Votre vue baisse ? Vous connaissez un parent âgé, un ami, une connaissance, qui commence à ne plus bien pouvoir lire ? Il y a toujours une solution à l’Espace Diderot !
(Durée 1h).

La Documentation Régionale, qu’es aquo ?
Que vous soyez nouvellement bordelais ou non, venez découvrir un espace qui offre des réponses à bien des questions sur Bordeaux et l’Aquitaine.
(Durée 1h).

A la découverte du dépôt légal : une mission de la Bibliothèque de Bordeaux
Une activité méconnue de la Bibliothèque de Bordeaux : le dépôt légal imprimeur pour la région Aquitaine.
Le saviez-vous ? En France, éditeurs et imprimeurs sont tenus de déposer leurs publications auprès de la Bibliothèque nationale de France et de certaines bibliothèques en région : livres, revues, brochures, affiches... Au regard des critères du dépôt légal, tout imprimé mérite d’être conservé, quel que soit son contenu. En collectant ces documents largement diffusés ou éphémères, destinés à un public large ou confidentiel, c’est la mémoire de notre patrimoine écrit, parfois insolite, sans doute hétéroclite, mais indispensable, qui est sauvegardée dans sa singularité et sa pluralité.
(Durée 1h).

Un portrait de François Mauriac : sélection de manuscrits, livres et photographies
Présentation de la vie et de l’oeuvre de l’écrivain François Mauriac (né à Bordeaux en 1885 et mort à Paris en 1970) à partir d’un choix de documents possédés par la bibliothèque.
(Durée 1h).

Les débuts de l’imprimerie et le fonds d’incunables de la bibliothèque : présentation de pièces remarquables
Incunable (du latin incunabulum, berceau) est le nom donné aux éditions imprimées du 15e siècle, au moment où l’imprimerie n’en était qu’à ses débuts (150-1500). Les incunables bénéficient de l’invention de Gutenberg, la typographie à caractères métalliques mobiles. Ces éditions étaient souvent imprimées en petit nombre et selon une mise en page assez proche des livres manuscrits. La bibliothèque en possède un peu plus de 300. Seront présentés ici les livres les plus remarquables.
(Durée 1h).


Renseignements complémentaires, agenda et inscriptions sur le site de la ville de Bordeaux.

Google à fond les rayons

Par ABF Aquitaine :: 19/10/2009 à 18:43 :: Général
Google, à fond les rayons par Frédérique Roussel tags : Google , Littérature , livre électronique » sur le même sujet Kindle, le coupe-papier Le lecteur électronique d’Amazon débarque en Europe. Un lancement surprise qui inquiète l’édition et la presse. Google bibliothécaire, bientôt Google libraire. A la Foire de Francfort, où il aime à faire des annonces, le moteur de recherche américain a confirmé le lancement au premier semestre 2010 de son service Google Editions. La plateforme permettra d’acheter et de lire des livres numériques sur son ordinateur, mais aussi de n’importe quel terminal connecté à Internet (iPhones, smartphones, ebook, etc.). « Nous ne souhaitons pas être attachés à un lecteur en particulier, être enfermés dans un système propriétaire », explique Philippe Colombet, directeur de la stratégie et du développement de Google France. Cela suppose que le lecteur ouvrira un compte Google, sur lequel il gérera ses étagères virtuelles. Quelque 500 000 ouvrages seront disponibles dès le début, grâce aux partenariats noués avec 30 000 éditeurs dans le monde. Il faut y ajouter le million de titres classiques déjà accessibles dans Google Books au format ePub, lisibles sur les lecteurs mobiles ouverts et connectés. La guerre est-elle déclarée entre les deux géants américains Amazon et Google ? Le premier dégaine son Kindle dans plus de cent pays avec un catalogue non négligeable accessible dans la minute, mais dont les titres ne sont lisibles que sur sa tablette. Google ne manifeste pour l’instant pas l’envie de créer son propre lecteur et ne favorise pas un support en particulier, mais privilégie la lecture en ligne. De fait, il renforce la position des fabricants qui ont opté pour le format ouvert. Pour la première fois aussi, Google va devenir marchand en vendant des livres sous droit, rétribuant l’éditeur à hauteur de 63% et percevant de son côté 37% du prix. Il met également judicieusement les libraires dans la boucle, puisque les livres pourront être achetés chez d’autres distributeurs en ligne, avec une répartition du prix entre libraires, éditeurs et Google lui-même. « Même en traînant des pieds, éditeurs et libraires vont être forcés de signer avec Google dans la mesure où cela leur apporte des revenus inespérés dans des conditions claires », estime Alain Pierrot d’i2S, société spécialisée dans la numérisation, qui juge « cette annonce inquiétante pour la diffusion et la distribution du livre et du patrimoine culturel ». En France, peu d’éditeurs ont signé à ce jour avec le moteur de recherche américain, et certains ont déjà ouvert ou préparent leur propre plateforme de vente numérique (Editis, Hachette, Eden-Livres qui rassemble Gallimard, Flammarion et La Martinière). L’annonce tonitruante de Google n’est pas pour les rassurer. « Il ne faut pas qu’on aille trop vite parce qu’on risque de se planter. Il ne faut pas aller trop lentement, sinon on risque de se faire manger », a-t-on pu entendre dans les travées de Francfort. D’autant que la firme de Mountain View a ouvert un autre front : celui de l’impression à la demande. L’Espresso Book Machine permet aujourd’hui d’imprimer en moins de dix minutes n’importe quel classique, notamment ceux numérisés par Google. Une douzaine d’exemplaires de cette machine ont déjà été installés dans des bibliothèques ou des librairies, comme celle de Cambridge, aux Etats-Unis. Le client peut obtenir pour 8 dollars une édition imprimée d’un ouvrage épuisé. Google éditeur ? Paru dans Libération du 18 octobre 2009 liberation.fr

Flammarion s'associe au 'Monde' pour lancer une nouvelle collection

Par ABF Aquitaine :: 02/10/2009 à 21:47 :: Général
Une tendance récente – ou du moins qui a présenté une certaine vigueur ces dernières années – dans la presse consiste à rendre plus attractif son journal en y adjoignant un second produit de nature différente (DVD, livres,…). Le Figaro avait ainsi fait un tabac, en mars dernier, en proposant à ses lecteurs une collection de 25 ouvrages réunissant des classiques de la littérature française et sélectionnés par Jean d’Ormesson. À titre d’exemple, le premier volume consacré à Maupassant, tiré à 92.000 exemplaires, fut épuisé en moins de deux semaines. Le Monde, de son côté, avait lancé en janvier 2008 une opération similaire, en partenariat avec les éditions Flammarion, avec des classiques de la philosophie. Là encore l’initiative fut couronnée de succès – avec en moyenne 40.000 exemplaires vendus par volume – dopant, au moins dans un premier temps, les ventes du quotidien. Les deux partenaires ont donc décidés, sur une suggestion du Monde, de lancer une nouvelle opération, à partir d’hier, à travers une collection : « Les livres qui ont changé le monde ». Sous cette bannière sont rassemblés certains textes majeurs (essentiellement parus aux XVIIIe et XIXe siècles) de l’histoire de la pensée – économique, scientifique, sociologique, … –, qu’il s’agisse de Darwin et de son Origine des espèces, de L’Avenir d’une illusion de Freud ou de L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme de Max Weber, pour ne citer qu’eux. Une vingtaine de titres seront ainsi proposés, à raison d’un par semaine source Nonfiction.fr

Le Bouillon des Bibliobsédés

Par ABF Aquitaine :: 02/10/2009 à 16:32 :: Général
Le Bouillon c'est un fil de veille partagé, alimenté de manière collaborative par une équipe d'une vingtaine de veilleurs d'horizons complémentaires.

Le Bouillon des Bibliobsédés entend contribuer à l'information et la formation de tous ceux qui s'intéressent aux métiers de l'information-documentation, souhaitent en suivre les évolutions et mieux comprendre les mutations engendrées par le numérique.

Ce service de veille partagée est disponible en deux formules, chacune accessible par plusieurs moyens :
  • le Bouillon roboratif : pour ne rien rater, trier soi-même et/ou pour une redistribution ciblée en interne
       
  • Le Nectar de Bouillon : les articles les plus partagés par les veilleurs ces derniers jours
Pour plus d'informations sur le Bouillon, vous pouvez consulter la page qui lui est consacrée sur le Bibliolab, le blog du plus bibliobsédé des bibliobsédés ou encore la carte heuristique du bouillon.

Par ABF Aquitaine :: 29/06/2009 à 10:22 :: Général

COMMUNIQUÉ

LES LIBRAIRES ET LES BIBLIOTHECAIRES CREENT UN GROUPE DE

TRAVAIL COMMUN SUR LES BASES BIBLIOGRAPHIQUES

Les libraires et les bibliothécaires représentés par le Syndicat de la librairie

française (SLF), l'Association des librairies informatisées et utilisatrices de réseaux

électroniques (ALIRE), l'Association des bibliothécaires de France (ABF), l'Association

des Directeurs de bibliothèques départementales de prêt (ADBDP), l'Association des

professionnels de l'information et de la documentation (ADBS) et la Fédération des

utilisateurs de logiciels pour bibliothèques (FULBI), annoncent la création d’un groupe

de travail commun sur l'accès des professionnels et la mise à disposition auprès du

public des outils d'information et de recherche bibliographiques. Ce groupe, destiné à

s'ouvrir à toute organisation professionnelle concernée et aux fournisseurs de données,

souhaite élaborer des propositions concrètes sur l'évolution des outils bibliographiques

afin qu'ils répondent mieux aux besoins et aux contraintes des auteurs, éditeurs,

bibliothécaires et libraires, ainsi qu'aux attentes du public.

CONTEXTE ET ENJEUX

Alors qu'Internet est devenu un relais incontournable dans le domaine du livre, la

question de l'accès aux informations bibliographiques et aux outils de recherche est

plus que jamais un enjeu majeur pour la diffusion du livre, c'est-à-dire pour les libraires,

les bibliothèques et leurs publics mais également, en amont, pour les éditeurs et les auteurs.

Or, malgré l'existence de deux bases bibliographiques complémentaires, de qualité

et de nature « interprofessionnelle », Electre et le Catalogue général de la BNF, il n'existe

toujours pas de base complète aisément exploitable par les professionnels et accessible

au grand public. L'existence d'une telle base permettrait d'éviter que les outils mis en

oeuvre par des acteurs extérieurs aux professions du livre et aux visées exclusivement

commerciales ne deviennent les seules références sur Internet. Elle favoriserait l'ouverture

du marché de la vente de livres sur Internet et, demain, de contenus numériques, à un

plus grand nombre d'acteurs, particulièrement des libraires.

Aujourd'hui, les ressources bibliographiques sont dispersées, ce qui entraîne des

protocoles d'enrichissement des notices redondants et des coûts inutiles pour les

professionnels sans qu'ils puissent disposer d'une offre cohérente à un prix raisonnable. La

compilation de bases partielles devient la norme, ce qui entraînera une désaffection

croissante de bibliothèques et de librairies à l'égard d'Electre.

27 rue Bourgon – 75013 Paris – Tél. 01 53 62 23 10 – Fax 01 53 62 10 45

www.syndicat-librairie.fr

OBJECTIFS

Les objectifs poursuivis par les signataires sont :

- la mise à disposition au niveau national d’une base bibliographique de

référence accessible gratuitement au grand public et gérée par les professions du

livre.

- l'engagement d'une véritable réflexion interprofessionnelle, associant les

utilisateurs et financeurs d'Electre, sur un modèle économique et un mode de gouvernance,

inspiré, par exemple, de celui de Dilicom qui gère le fichier exhaustif du livre (FEL),

permettant à cette base de conserver sa qualité et ses capacités de développement, tout en

étant pleinement au service des professionnels du livre.

Les deux conditions présentées ci-dessus permettront d'assurer la maîtrise de

l’information et des outils de recherche bibliographique sur Internet ainsi que la

pérennité de l’accès à cette information.

La prise en compte des besoins croissants des professionnels et du public,

notamment en matière d’exploitation et d'enrichissement des informations ou des outils de

recherche, dans un cadre juridique qui doit être sécurisé en tenant compte des contraintes

des fournisseurs et des besoins des utilisateurs.

L’abaissement des coûts par la possible réalisation d’économies d'échelle pour

l'ensemble des utilisateurs des bases (bibliothèques, collectivités publiques, librairies,

SSII), notamment en intensifiant la coopération entre les principales bases

interprofessionnelles existantes d’Electre, de la BNF (Catalogue général), de Dilicom

(FEL) et de l’ABES (SUDOC).

27 rue Bourgon – 75013 Paris – Tél. 01 53 62 23 10 – Fax 01 53 62 10 45

www.syndicat-librairie.fr

ECLA

Par ABF Aquitaine :: 25/06/2009 à 9:35 :: Général

Écla,

La nouvelle agence du Conseil régional d’Aquitaine

pour l’écrit, le cinéma, le livre et l’audiovisuel.

Écla – comme écrit, cinéma, livre et audiovisuel – est la nouvelle agence régionale née de la fusion de l’Arpel (Agence régionale pour l’écrit et le livre) et d’AIC (Aquitaine Image Cinéma).

Écla traduit dans ses missions les priorités du Conseil régional d’Aquitaine en matière de livre et d’écrit, de cinéma et d’audiovisuel et de labels musicaux indépendants. Elle est chargée de favoriser la promotion de ces secteurs par la mise en place d’actions spécifiques de soutien, d'accompagnement et de valorisation. « Sa création est un signal fort de faire de ces industries un des axes prioritaires de la politique culturelle » précise Alain Rousset, président du conseil régional d’Aquitaine.

Les quatre pôles qui composent le département Livre et écrit, Lecture publique et Patrimoine, Développement de la lecture, Economie du livre et Vie littéraire oeuvrent pour soutenir et promouvoir la création littéraire, l’édition et la distribution du livre.

Le département Cinéma et audiovisuel, articulé en deux pôles, Accompagnement de la filière professionnelle et Action culturelle cinématographique a pour objectif de soutenir la création cinématographique et audiovisuelle, d’accueillir les tournages en région et de faciliter la promotion et la diffusion des œuvres. Ce département intégrera le Pôle régional d’éducation à l’image en 2010.

Concernant les labels musicaux, la mission sera consacrée à l’économie de la diffusion et de la distribution.

Écla est une agence au service des professionnels aquitains qui interviendra également au profit des médiateurs des secteurs culturels, artistiques et éducatifs et de certains publics spécifiques, notamment le public des lycéens et apprentis, les jeunes adultes et le public carcéral.

Ses actions s’inscrivent dans le cadre des coopérations interprofessionnelles afin de favoriser la rencontre entre les professionnels et les différents acteurs culturels, éducatifs et économiques aquitains.

Claude Villers a été élu président d’Écla à l’issue de l’assemblée générale du 22 juin 2009. Les trois vice-présidences reviennent à Frédéric Vilcocq, conseiller régional en charge de la culture et de l’économie créative, Pierre-Henri Arnstam et Jean-Louis Glénisson.

Patrick Volpilhac, ancien directeur de l’Arpel, en devient le directeur général et Jean-Raymond Garcia, qui dirigeait l’AIC depuis le mois d’avril dernier, le directeur du département Cinéma et Audiovisuel.

Contact :

Livre & Écrit

137, rue Achard - 33300 Bordeaux

Tél. 05.57.22.40.40 - Fax 05.57.22.40.49

Courriel : arpel@ecla.aquitaine.fr

Site : http://arpel.aquitaine.fr

 

Cinéma & Audiovisuel

Bâtiment 22 - Rue des Terres Neuves - 33130 Bègles

Tél. 05.56.01.78.70 - Fax 05.56.01.78.30

Courriel : aic@ecla.aquitaine.fr

Site : http://aquitaine-image-cinema.fr

Gratuité Pessac

Par ABF Aquitaine :: 20/05/2009 à 16:48 :: Général

Vers une gratuité dans les bibliothèques....

Les services des bibliothèques de Pessac sont devenus
GRATUITS depuis le 7 avril 2009

pour tous les bénéficiaires
de l’actuel tarif réduit.

Et dès le printemps 2010, la gratuité des services s’appliquera à tous.

La Médiathèque de Pessac et la Bibliothèque de Saige proposent plus de 125 000 documents (livres, BD, magazines, CD, DVD…), des espaces multimedia et des animations gratuites tout au long de l’année pour tous les publics.

Dès le 7 avril, abonnement gratuit pour :
les jeunes de moins de 17 ans, les lycéens et étudiants, les bénéficiaires du RMI, demandeurs d'emploi, adultes non imposables sur le revenu et personnes handicapées.
Pour les familles résidant à Pessac, le premier adulte s'acquittera du tarif à 18,50€ puis chaque autre adulte bénéficiera de l'inscription gratuite.
... Et toujours l'offre découverte gratuite de 3 mois pour tous .

 
 

SCD Bordeaux 3

Par ABF Aquitaine :: 16/05/2009 à 21:11 :: Général

les usages des étudiants du SCD Bordeaux 3

Le Service Commun de la Documentation de l’Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3 vient de mettre en ligne les principales conclusions de son enquête (déc. 2008) sur les usages et les attentes de ses étudiants.

Parmi les enseignements à retenir :

  • un profil majoritaire de “multi-fréquenteur” et de “nomade”
  • la “concurrence” de la Bibliothèque Municipale (Mériadeck)
  • une fréquentation globalement + forte du SCD pour les étudiants du 1er cycle
  • une échelle de motivations (pour les 5 principales) plutôt “classique” :    1. Consulter sur place ;  2. Emprunter ;  3. Travailler au calme sur ses docs personnels ; 4. Effectuer des recherches bibliographiques ; 5. Utiliser les encyclopédies et dictionnaires
  • 23,8 % des sondés se rendent à la bibliothèque pour se connecter en wifi
  • 75 % des sondés déclarent disposer d’un ordinateur portable
  • le souhait d’une + grande amplitude horaire (ouverture + tardive en soirée)
  • sont particulièrement appréciés : le libre accès, la richesse de l’offre, les dictionnaires en ligne (langues), le prêt d’ordinateurs portables, le calme, le wifi, les espaces différenciés, le service d’impressions
  • les ressources du SCD les + utilisées : 1. Site de l’Université ; 2. BaBord ; 3. Encyclopédie Universalis ; 4. Site du SCD ; 5. Sudoc
  • 60 % des étudiants déclarent lire des ouvrages en langue étrangère (anglais prédominant)
  • 60 % des étudiants déclarent lire les ouvrages recommandés par les enseignants
  • 39 % des étudiants ont été formés à la recherche documentaire (par un bibliothécaire et/ou un enseignant)
  • 85 % des étudiants jugent l’outil bibliothèque très utile ou indispensable
  • 80 % des étudiants s’estiment satisfaits ou très satisfaits de l’accueil en bibliothèque
  • 74 % des étudiants consultent le site web pour obtenir des informations
  • les stratégies de contournement des étudiants : échange de carte de prêt, monopolisation d’ouvrages (à l’intérieur d’un groupe), photographie d’ouvrage, emprunt d’identifiants de connexion, dissimulation d’ouvrages dans les rayons…
  • le regard critique des étudiants sur : l’état des locaux et des documents, le manque de prises électriques, l’inconfort du mobilier, la température, le bruit, les livres mal rangés, le  fonctionnement des photocopieuses (+ coût)
source blog de Bambou

L'Equipe s'affiche sur la BNF

Par ABF Aquitaine :: 12/04/2009 à 8:31 :: Général
Le journal sportif étale ses Unes sur la tour des Temps.

Le célèbre magazine sportif L’Equipe a décidé de voir les choses en grand pour fêter son 20 000 numéro. Pour mieux s’afficher en public, et auprès d’un public lecteur mais peu de L’Equipe, le journal a choisi de signer avec la BNF afin de pouvoir procéder à la projection des quarante Unes sur la tour des Temps. Les affiches feront alors 40 mètres de large pour 60 mètres de haut.

Cette opération est un peu particulière du fait que la BNF n’avait pas, par le passé, l’habitude de traiter directement avec des partenaires privés pour mieux rentabiliser son espace. Désormais, c’est même un poste de délégué chargée du mécénat qui a été créé. Comme la dénomination l’indique, il se charge de rechercher des mécènes mais également de négocier l’espace dont dispose la BNF.

Vous pourrez venir admirer ces projections tout au long du week-end, jusqu’au 11 avril. Si la BNF procédait à la location de salles, elle ne s’était auparavant jamais attaquée à des projets d’une autre taille. Pour l’instant, aucun chiffre n’a été révélé concernant le montant de la transaction…


(source Acuailitte.com)

De nouveaux services à Anglet

Par ABF Aquitaine :: 23/03/2009 à 13:57 :: Général

La bibliothèque Municipale d'Anglet propose à ses usagers deux nouveaux

services en ligne :

- la discothèque Naxos : écoute en ligne de musique, depuis chez soi,

avec plus de 25000 disques (plus de 330 000 titres de musique)

- Artevod : le service Vidéo à la demande d'Arte, avec plus de 1500

programmes, documentaires ou fictions

Ces abonnements en ligne sont accessibles via le site portail de la

bibliothèque : http://bibliotheque-municipale.anglet.fr et sont

proposés aux abonnés de la bibliothèque.

--

Marie-Hélène Saphore

Espace Image et Son

Bibliothèque Municipale d'Anglet

12, rue Albert Le Barillier

64600 ANGLET

Tél. : 05 59 52 17 55

Bibliothèques : Une carte d'emprunt valable partout dans le pays

Par ABF Aquitaine :: 07/03/2009 à 10:46 :: Général
Moderniser le pays et rajeunir le public en simplifiant les démarches ?

Si la fréquentation des établissements accusait une légère baisse en Angleterre, reste que l'emprunt de documents connaissait a contrario une hausse, avec un + 3,3 % représentant 12,5 millions d'ouvrages.

Pour le parti conservateur, bien décidé à renvoyer ses concitoyens dans les bibliothèques, une mesure prochainement prise permettrait de simplifier le retrait de documents dans l'ensemble des 4500 établissements publics du pays. Une carte unique, destinée à donner un coup de jeune à la fréquentation, et enrayerait la démarche des travaillistes qui ne donnent pas une bonne orientation aux bibliothèques.

Dans le cadre d'un plan de quatre années, intitulé Renaissance pour les bibliothèques, les conservateurs souhaitent aider les autorités locales à améliorer les services en investissant plus d'argent dans de nouveaux livres, mais également en réduisant certains coûts. Une Charte des bibliothèques serait ainsi à l'oeuvre pour établir des normes et consignes qui réguleraient l'ensemble du circuit.

Ed Vaizey, éminence grise du ministère de la Culture, rappelle quelques vérités générales : « Tout le monde sait comment un bon fonctionnement des bibliothèques doit être assuré. Le seul secret est de savoir comment obtenir une information existante et persuader les autres de faire de même. »

Un site internet national sera également lancé pour l'occasion, alors que cette semaine, le Museums and Libraries Archive Council a déclaré être en cours de réflexion sur la généralisation de l'emprunt en ligne de livres. Barbara Follett, véritable ministre de la Culture, rappelle que si cette idée n'est pas nouvelle, elle participerait enfin de la modernisation du pas dans le domaine et que le développement de l'offre numérique rendrait plus attractif, accessible et efficace l'ensemble des établissements.

(source Actualitte.com)

Bibliothèque Vaugirard : Facebook mobilisé contre la fermeture

Par ABF Aquitaine :: 07/03/2009 à 10:44 :: Général
Si la mairie de Paris n'annonce pas la fermeture de la bibliothèque Vaugirard, le syndicat Supap-FSU préfère prendre les devants

Dans un communiqué le syndicat Supap-FSU annonce qu'un groupe a été créé sur Facebook à l'initiative des habitants du 15e arrondissement de Paris pour protester contre la fermeture de la bibliothèque Vaugirard. Ce groupe s'appelle « Non à la fermeture de la bibliothèque Vaugirard ».

La mairie avait pourtant fait une déclaration rassurante en annonçant : « Non seulement la fermeture n'a pas été annoncée, bien que nous l'ayons effectivement envisagée, mais je peux vous assurer qu'elle n'est pas prête de fermer dans les semaines ni les mois qui viennent », on avait même précisé : « si cela doit se faire, ce ne sera sûrement pas en 2009 ».

Le Supap-FSU, qui n'était pas convaincu par cette déclaration se demandait : « Alors, comment expliquer le vote par le Conseil de Paris, en décembre 2008, de la suppression des postes budgétaires pour les employés de Vaugirard ».

Vous pouvez donc apporter votre soutien à la bibliothèque Vaugirard via Facebook, ou en signant la pétition mise en ligne sur Mes opinions.com.

(source actualitte.com)

Bibliothèques parisiennes : un budget d'acquisition en baisse

Par ABF Aquitaine :: 24/02/2009 à 8:49 :: Général

Les syndicats sont de plus en plus remontés contre la gestion des bibliothèques par la Ville de Paris. Cette fois, c’est le budget des achats qui prend une sévère gifle, baissant de 30 %. Face à la fermeture programmée de la bibliothèque Vaugirard (XV° arrondissement), la place de la lecture publique semble être quelque peu remise en cause par l’actuelle mairie.

Et pourtant, du 4 au 8 juin 2009 se déroulera une nouvelle manifestation littéraire : Paris en toutes lettres. Cette situation embarrasse les professionnels des bibliothèques. La mairie semble mettre bien davantage l’accent sur l’événementiel que sur la lecture au quotidien avec un réseau soutenu de bibliothèques de quartier.

Devant cette situation, une intersyndicale appelle tous les personnels des bibliothèques à une Assemblée Générale à la Bourse du Travail : salle Jean Jaurès pour le mardi 17 mars de 9 h à midi (métro République).

Formation des fonctionnaires

Par ABF Aquitaine :: 22/02/2009 à 10:15 :: Général
Formation des fonctionnaires : les syndicats répliquent au rapport Le Bris
Dans son rapport de 200 pages, Raymond-François Le Bris épingle le coût du système actuel.

Le rapport de Raymond-François Le Bris (ancien directeur de l’ENA), remis à Eric Woerth lundi dernier, se montre particulièrement sévère à l’encontre du système actuel de formation des fonctionnaires. Eclaté sur l’ensemble du territoire, ces 169 écoles coûteraient trop chères tout en ne servant qu’à la reproduction des élites.

Les syndicats ont vivement réagi face à cette attaque en règle de la formation des fonctionnaires. Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, dénonce une « vision un peu étroite de la formation » proposée par l’Etat. La seule ambition de ce rapport serait d’arriver à une réduction des coûts.

Le rapport propose la mise en place d’une formation plus professionnelle et moins théorique que celles qui sont en vigueur. En revanche, là où Gérard Aschieri rejoint le point de vue de M. Le Bris, c’est la trop grande reproduction des élites, un élément sur lequel il faut réfléchir pour tenter de pallier ce vice de fonctionnement.

Du côté du gouvernement, Eric Woerth, le ministre de la Fonction publique, a souhaité se montrer ouvert au dialogue avec les différents partenaires. Il ne prend le rapport que comme une base de travail. Les conclusions n’engagent que son rapporteur.

Mais cette prise de distance ne semble pas vraiment convaincre les syndicats. Eric Benel (Solidaires) va même plus loin en ne se montrant guère étonné sur les conclusions : réduire les coûts, et donc les effectifs… Une formation plus courte, avec moins d’écoles serait ainsi une aubaine pour l’Etat dans la période actuelle.

(source actualitte.com)

Recrutements par les collectivités

Par ABF Aquitaine :: 20/02/2009 à 12:04 :: Général
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
EN 2009, LES COLLECTIVITES DECLARENT ENVISAGER
 DE RECRUTER  34 850 AGENTS
 
 
Selon l’Observatoire de l’emploi, des métiers et des compétences, les collectivités territoriales déclarent envisager l’embauche de plus de 34 800 agents en 2009.
 
Qui recrute ?
-          53% des recrutements sont envisagés par les organismes communaux, soit environ 18 320 recrutements prévus au cours de l’année 2009 représentant 2,5 % de leurs effectifs actuels,
-          21 % par les organismes intercommunaux, soit 7  170 recrutements, représentant 3,6 % de leurs effectifs actuels,
-          et 27 % par les organismes régionaux et départementaux, soit 9 370 recrutements, représentant 2,5% de leurs effectifs actuels.
 
Le nombre de recrutements envisagés est particulièrement important en Ile-de-France (20 % des recrutements envisagés par les moyennes et grandes collectivités), en Rhône-Alpes (12 %), en Provence-Alpes-Côte d’Azur (8,5 %) et en Bretagne (8 %).
 
Les secteurs qui embauchent
Huit secteurs d’activités regroupent plus de la moitié des recrutements envisagés. Comme l’année dernière, nous avons : le bâtiment et le patrimoine bâti, la petite enfance, les affaires juridiques et administratives, le social, la voirie et les affaires scolaires. S’ajoutent à cette liste deux secteurs d’activités qui voient le poids relatif de leurs recrutements augmenter, à savoir la propreté, la collecte et la gestion des déchets (6% des recrutements envisagés, + 3 points) et la jeunesse et l’animation (5%, + 2,3 points). A noter, l’évolution à la hausse du poids du secteur du bâtiment et du patrimoine bâti : + 4 points avec près de 11 % des recrutements envisagés.
 
Les métiers recherchés
Sont principalement recherchés d’une part, les métiers d’entretien du bâtiment, les métiers liés à la propreté, la collecte et la gestion des déchets et ceux liés à la voirie et d’autre part, les métiers du social et de la santé comme les aides à domicile, les travailleurs sociaux, les assistants d’éducation, les médecins, les infirmiers et les aides-soignants.
 
Des métiers territoriaux en évolution
Pour la première fois, les collectivités ont été interrogées sur leur perception de l’évolution des métiers territoriaux. Elles nous ont indiqué les métiers qu’elles considéraient comme en déclin (à savoir les métiers liés à l’entretien), en développement (métiers de l’éducation et de l’animation), en transformation (métiers des ressources humaines) ou émergeants (métiers de la communication et des systèmes d’information).
 
La publication « Tendances de l’emploi territorial » de janvier 2009 ainsi que les résultats déclinés par région et type de collectivités seront prochainement disponibles sur  www.cnfpt.fr et www.observatoire.cnfpt.fr.
 
Contact presse : Catherine Doumas, tél : 01 55 27 41 35,
mob : 06 22 16 18 70, catherine.doumas@cnfpt.fr

Iran : un salon de coiffure changé en bibliothèque

Par ABF Aquitaine :: 16/02/2009 à 9:33 :: Général
Un lieu de culture original offrant 7 000 livres disponibles.


Pour Farkhondeh Gohari, la tenancière du lieu, cette bibliothèque improvisée est avant tout l’histoire d’un pari fou. Elle permet, à toutes les femmes de son quartier de la ville de Shahr-e Rey (sud de Téhéran), de venir se cultiver ou bien simplement de s’adonner au loisir de la lecture en toute liberté.

Ici se croisent des femmes au foyer portant tchador noir, de jeunes étudiantes tout aussi bien que des adolescentes. Farkhondeh Gohari, féministe convaincue, mène son combat aux côtés des mots dans une société où la femme reste souvent confinée dans son intérieur, sans grande liberté. Retrouvez, sur le site de Libération, une plongée dans ce lieu chaleureux.

(source Actualitte.com)

Prendre la bonne direction ou adopter la panoplie

Par ABF Aquitaine :: 16/02/2009 à 9:33 :: Général
Bibliothécaire : Prendre la bonne direction ou adopter la panoplie
Et si après ça, vous ne vous en sortez pas...


Il ne suffit pas d'une solide formation pour faire un bon bibliothécaire : outre la passion des livres et l'envie de développer le goût de la lecture - nobles idéaux - il faut également prendre la bonne direction. Celle du livre, bien sûr, mais celle du bibliothécaire.

On trouvera chez le cybermarchand Amazon (navré Diogène, c'est pour la bonne cause...) quelques panneaux indicateurs pour trouver son chemin dans le monde parfois confus de la bibliothèque et surtout ne pas se perdre entre les étals.



De précieuses informations, mais qui pourraient ne pas suffire pour faire son bout de chemin dans cet univers. Si jamais vous ne parveniez pas à vous y retrouver, alors vous pourriez vous rabattre sur une panoplie complète, pour jouer au véritable bibliothécaire sur votre bureau...


source Actuallite.com

ABF Aquitaine actus - Blog créé avec ZeBlog